Effacer en toute sécurité les données d'un disque dur

Analyse et évaluation de l'utilisation de la commande shred

La commande shred est un outil puissant qui permet de détruire efficacement les fichiers sur un disque dur. Lorsqu'un fichier est supprimé, il n'est pas totalement effacé et il est possible de récupérer certaines informations à partir de ce fichier. C'est là que shred entre en jeu.


Shred fait partie du paquet coreutils et est déjà intégré au système. Pour utiliser shred, on peut utiliser la commande suivante : "shred -n 35 -z -u nomDuFichier". Cette commande remplace les données du fichier par des déchets, puis des zéros, et enfin supprime le fichier. En spécifiant l'option -n suivi d'un nombre, on peut indiquer le nombre de fois que shred doit répéter le processus d'effacement. Plus le nombre est élevé, plus les données seront difficiles à récupérer. L'option -z ajoute un dernier passage qui remplit le fichier de zéros pour masquer complètement les données. Enfin, l'option -u supprime définitivement le fichier.

Cependant, il est important de noter que même après l'utilisation de shred, certaines informations sur le fichier peuvent encore être récupérées. Pour plus d'informations sur l'utilisation de shred, on peut consulter le manuel en utilisant la commande "man shred".

Intégration de Shred à Nautilus et aux services menu de KDE

Il est possible d'intégrer Shred à Nautilus, le gestionnaire de fichiers par défaut de l'environnement de bureau GNOME, en installant le package nautilus-wipe. Une fois installé, on peut utiliser Shred directement depuis l'interface graphique de Nautilus en faisant un clic droit sur un fichier ou un dossier et en sélectionnant "Effacer de manière sécurisée".

Pour intégrer Shred aux services menu de KDE, il faut suivre certaines étapes. Tout d'abord, il faut créer un fichier de service avec l'extension .desktop dans le répertoire ~/.local/share/kservices5/ServiceMenus/. Dans ce fichier, on peut spécifier la commande shred avec les options souhaitées. Ensuite, il faut redémarrer le gestionnaire de fichiers de KDE pour que les modifications soient prises en compte. Une fois cela fait, on peut utiliser Shred en faisant un clic droit sur un fichier ou un dossier dans le gestionnaire de fichiers de KDE et en sélectionnant "Effacer de manière sécurisée".

Un script pour utiliser shred dans Nautilus est également disponible, il s'appelle nautilus-wipe.sh. Ce script ajoute une option "Effacer de manière sécurisée" dans le menu contextuel de Nautilus. Il utilise la commande shred pour effacer les fichiers et les dossiers sélectionnés de manière sécurisée.

Lambeau : un outil de destruction de données pré-installé dans les distributions Linux

Lambeau est un autre outil de destruction de données pré-installé dans les distributions Linux. Il écrase les fichiers ou les données que nous indiquons plusieurs fois pour les détruire de manière définitive. Lambeau utilise différents schémas de texte pour convertir le contenu d'origine en un contenu différent avec des informations absurdes. Pour utiliser Lambeau, on peut utiliser la commande shred.

Pour supprimer les données d'une partition, on peut utiliser la commande "shred -vzn 0 /dev/sda1" en remplaçant "sda1" par la partition souhaitée. Cette commande écrase les données de la partition avec des zéros et supprime finalement la partition. Pour supprimer un fichier, on peut utiliser la commande "shred -u /chemin/fichier". Cette commande écrase le fichier avec des zéros et le supprime définitivement. Pour supprimer un très gros fichier, on peut répéter le processus en utilisant la commande "shred -ubzn 2 /chemin/fichier". Cette commande écrase le fichier deux fois avec des zéros avant de le supprimer.

Il est important de noter que l'utilisation de Lambeau peut varier en fonction des configurations de stockage et des systèmes de fichiers. Pour les disques durs SSD, il existe des méthodes spécifiques recommandées par les fabricants pour une suppression sécurisée. Il est recommandé de consulter des ressources supplémentaires pour en savoir plus sur l'utilisation de Lambeau sur les SSD.

Effacement de disques sous Linux

Linux ne dispose pas d'un outil de gestion de disque dédié pour formater ou effacer un disque. Cependant, il existe plusieurs commandes disponibles pour effectuer ces opérations.

Pour formater un disque sous Linux, on peut utiliser des commandes telles que fdisk et mkfs.ext. Ces commandes permettent de créer une partition sur le disque et de formater cette partition avec un système de fichiers spécifique. Par exemple, la commande "sudo mkfs.ext4 /dev/sda1" permet de formater la partition sda1 avec le système de fichiers ext

Pour effacer un disque sous Linux, on peut utiliser des commandes comme wipe, shred, dd ou scrub. Ces commandes permettent d'écraser les données présentes sur le disque avec des zéros ou des données aléatoires. Par exemple, la commande "wipe /dev/sda" permet d'effacer complètement le disque sda en écrasant toutes les données avec des zéros. Il est important de comprendre que ces commandes peuvent être dangereuses si elles sont mal utilisées, car elles suppriment définitivement les données du disque.

Il est recommandé d'utiliser une solution de récupération de données fiable en cas de perte accidentelle de données. Il est également important d'être attentif à ce que l'on efface pour éviter les accidents. Il est recommandé de consulter des ressources supplémentaires et de suivre les instructions spécifiques du fabricant du disque pour une suppression sécurisée des données.

Index
  1. Analyse et évaluation de l'utilisation de la commande shred
    1. Intégration de Shred à Nautilus et aux services menu de KDE
  2. Lambeau : un outil de destruction de données pré-installé dans les distributions Linux
  3. Effacement de disques sous Linux

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Go up