Le Maître de l'Amorçage : Découvrez le Cerveau de Votre Ordinateur !

MBR (Master Boot Record)

Le MBR (Master Boot Record) est le premier secteur adressable d'un disque dur dans le cadre d'un partitionnement Intel. Sa taille est de 512 octets. Le MBR contient la table des partitions du disque dur, ainsi qu'une routine d'amorçage chargée de charger le système d'exploitation ou le chargeur d'amorçage s'il existe. Le MBR peut être considéré comme une petite zone de stockage d'informations critiques pour le démarrage du système.

La table des partitions primaires

La table des partitions primaires est située à l'adresse 446 du MBR. Elle consacre 64 octets à la table des partitions, permettant ainsi de décrire jusqu'à 4 partitions primaires. Chaque entrée de la table des partitions contient des informations telles que l'adresse de début et de fin de la partition, le type de système de fichiers utilisé, etc.

Pour que le BIOS charge et exécute la routine de démarrage du MBR, le mot magique "0x55 AA" doit être présent à l'adresse 510 du MBR. Ce nombre magique sert de vérification de l'intégrité du MBR.

Réparation, sauvegarde et restauration du MBR

Il est possible de réparer, sauvegarder et restaurer le MBR sous différents systèmes d'exploitation. Sous Windows, la commande "Fdisk /MBR" ou "bootrec /fixmbr" permet de recréer la routine de boot du MBR. Sous Linux, l'utilitaire Boot-Repair est souvent utilisé pour restaurer le MBR. De plus, il est possible de sauvegarder et restaurer le MBR à l'aide de la commande "dd".

Il convient de noter que le MBR présente certaines limitations. Il est limité à des disques de moins de 2,199 To et ne permet pas plus de 4 partitions primaires. De plus, le MBR est progressivement remplacé par le système de partition GPT (GUID Partition Table), qui offre des fonctionnalités plus avancées et ne présente pas ces limitations.

En conclusion, le MBR (Master Boot Record) est un élément essentiel pour le démarrage d'un système d'exploitation. Il contient la table des partitions et une routine d'amorçage chargée de charger le système d'exploitation. Toute altération du MBR peut rendre le disque dur illisible. Le MBR est limité en termes de capacité de stockage et de nombre de partitions. Le système GPT remplace progressivement le MBR en offrant des fonctionnalités plus avancées. Il est donc important de comprendre le fonctionnement du MBR et de savoir comment le réparer, le sauvegarder et le restaurer si nécessaire.

Index
  1. MBR (Master Boot Record)
    1. La table des partitions primaires
    2. Réparation, sauvegarde et restauration du MBR

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Go up