Comment réagir lorsque la protection de l'autorité de sécurité locale sur Windows est désactivée ?

Utilisateurs de Windows rapportent la désactivation inopinée de la protection LSA malgré son activation, potentiellement à cause de conflits logiciels ou de fichiers corrompus. Réparer via l'invite de commande, éditeur de registre, PowerShell ou stratégie de groupe est suggéré.

Le problème de désactivation de la protection de l'autorité de sécurité locale

Nombreux utilisateurs de Windows ont relevé un dysfonctionnement préoccupant : la protection de l'autorité de sécurité locale apparaît comme désactivée malgré leur activation. Cette anomalie est souvent signalée après un redémarrage de l'ordinateur et s'accompagne d'avertissements répétitifs alors que la fonctionnalité est censée être enclenchée.

Réponse du système d'exploitation face au problème

Windows, doté de différentes fonctions de sécurité dont la Local Security Authority (LSA), est conçu pour appliquer les politiques de sécurité locales et gérer la base de données SAM (Security Accounts Manager). Face aux difficultés rencontrées par les utilisateurs, des messages d'alerte indiquant que la protection de LSA est désactivée peuvent apparaître bien que celle-ci soit active, suggérant des soucis de fichier système corrompu ou des conflits avec le logiciel antivirus présent.

Solutions proposées pour réactiver la protection

Solution 1. Recherche de fichiers corrompus

L'une des premières étapes en cas de défaillance technique est l'utilisation de l'Invite de commande pour vérifier la santé des fichiers système. Les commandes sfc /scannow et DISM permettent de détecter et de réparer les fichiers endommagés, après quoi un redémarrage du PC est nécessaire.

Solution 2. Activer la protection via l'éditeur de registre

Une méthode de contournement consiste à activer la protection de l'autorité de sécurité locale directement via l'éditeur de registre. Cette procédure technique requiert de la prudence et il est fortement recommandé de faire préalablement une sauvegarde du registre.

Solution 3. Utiliser PowerShell pour régler les paramètres de LSA

L'outil PowerShell s'avère également efficace pour modifier les configurations de LSA, en utilisant notamment les commandes RunAsPPL ou RunAsPPLBoot. Un redémarrage du système est incontournable après ces manipulations.

Autres articles qui pourraient vous intéresser

Solution 4. Modification des paramètres via la stratégie de groupe

La stratégie de groupe offre une autre alternative pour ajuster les paramètres relatifs à LSA, dont l'activation en tant que processus protégé. Un environnement UEFI sécurisé peut être nécessaire pour certaines des options disponibles.

Autres solutions à envisager

Assurer la mise à jour de Windows et des logiciels de sécurité peut s’avérer bénéfique. Par ailleurs, une désactivation temporaire de solutions anti-malware peut être nécessaire pour vérifier s'ils ne bloquent pas indûment la protection de LSA.

Index
  1. Le problème de désactivation de la protection de l'autorité de sécurité locale
    1. Réponse du système d'exploitation face au problème
  2. Solutions proposées pour réactiver la protection
    1. Solution 1. Recherche de fichiers corrompus
    2. Solution 2. Activer la protection via l'éditeur de registre
    3. Solution 3. Utiliser PowerShell pour régler les paramètres de LSA
    4. Solution 4. Modification des paramètres via la stratégie de groupe
    5. Autres solutions à envisager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Go up