Types de fibre optique FTTH: quel est le meilleur ?

Voyons ensemble les différents types de fibre optique FTTH que l'on peut obtenir en souscrivant un abonnement à la ligne ultra-rapide

La fibre optique est sans aucun doute la connexion du futur, dans laquelle chacun peut accéder à des débits très élevés sans subir de perturbations et sans craindre que le réseau ne se sature brutalement comme c'est encore le cas aujourd'hui avec l'ancien ADSL ou avec la fibre mixte cuivre (dite également avec les initiales FTTC).

Mais derrière la fibre optique FTTH on retrouve différents types de technologies: le réseau est toujours rapide dans tous les cas mais la vitesse maximale atteinte et la manière dont les données transitent au sein du réseau changent, ce qui peut faire la différence d'une technologie à l'autre.

Avant de souscrire à un abonnement, voyons ensemble les types de fibres optiques FTTH disponibles en Italie, indiquant les forces et les faiblesses de chacun. La prochaine fois que vous entendrez parler de la fibre optique au téléphone ou en magasin, vous serez certainement mieux informé sur le sujet.

1) Connexion fibre optique de type PTP

Avec l'acronyme PTP nous identifions la meilleure connexion fibre optique de tous les temps avec les performances les plus élevées (jusqu'à 1 Tbps, soit un million de mégas par seconde) et une plus grande stabilité: le câble en fibre optique est posé depuis le bâtiment de l'opérateur le plus proche (sans passer par le central téléphonique) jusqu'à la prise murale du bâtiment choisi.

Il n'y a pas de type d'intermédiaire ou d'appareil en armoire: le fil ne rencontre pas d'obstacles, donc la connexion est directe (il est aussi reconnu comme fibre optique directe ou fibre optique dédiée).

L'inconvénient réside dans le coût: l'opérateur doit dédier un seul câble à fibre optique (qui peut généralement desservir jusqu'à 100 utilisateurs différents ou plus) à une seule propriété, avec des coûts d'installation et de gestion élevés, une dépense qui ne convient souvent qu'à entreprises.

Un autre inconvénient non négligeable est atténuation du signal: sans intermédiaires, le signal fibre optique se dégrade rapidement au fur et à mesure que la distance parcourue augmente (même si l'on parle d'une limite de 70 km de couverture, bien loin des limites de l'ADSL); ce type de connexion n'est en effet proposé qu'aux entreprises et multinationales, qui peuvent se permettre de payer tous les frais annexes d'avoir une fibre optique dédiée pour la connexion Internet.

2) Connexion fibre optique type AON

Pour les utilisateurs à domicile, la connexion la plus abordable implique l'utilisation d'un câble à fibre optique dont la capacité est partagée entre tous les utilisateurs. via des séparateurs actifs ou passifs généralement situés dans des centraux téléphoniques ou des armoires.

La première technologie de ce type est connue sous le nom de AON, c'est-à-dire Active Optical Network. Avec ce type de connexion, nous aurons un câble à fibre optique capable de transporter plusieurs signaux en même temps (chaque signal est un utilisateur) jusqu'au séparateur actif le plus proche de l'utilisateur: une fois qu'il atteint le séparateur, chaque signal suit le sien chemin, adressé directement à partir du séparateur.

En suivant l'exemple de l'image ci-dessus, si nous sommes l'utilisateur A, nous ne recevrons que les paquets A du séparateur le plus proche. Les performances sont très bonnes (au moins 10 Gbps) et la stabilité l'est tout autant, puisque le signal peut être amplifié à l'arrivée dans le splitter, de manière à pouvoir parcourir 20 Km abondants (sur les 70 Km déjà vus pour la liaison dédiée, qui dans ce cas relie l'opérateur au répartiteur).

Évidemment ce type de réseau demande beaucoup d'entretien, puisque le répartiteur est actif (il nécessite de l'électricité et une bonne isolation des agressions extérieures): les frais de gestion sont plus élevés que l'ADSL et le FTTC même s'ils sont bien inférieurs à la connexion PTP.

3) Connexion fibre optique de type PON

La version "moins chère" de la fibre optique FTTH est identifiée comme PON, c'est-à-dire réseau optique passif.

Comme on le comprend facilement dans ce cas il n'y a pas de séparateurs actifs mais passifs. Avec un séparateur passif, nous n'obtiendrons pas le routage du signal, mais nous obtiendrons une propagation de tous les signaux à tous les utilisateurs qui y sont connectés.

Pour mieux comprendre, suivons l'exemple montré dans l'image ci-dessus: si nous sommes l'utilisateur A, nous recevrons également les signaux B et V; notre terminal mural (ONT) ne reconnaîtra que les paquets de notre connexion, ne laissant passer que le signal A et filtrant les signaux qui ne nous concernent pas ou que nous n'exploitons pas.

Avec cette connexion, nous aurons toujours une excellente vitesse (jusqu'à 2,5 Gbps avec le nouveau FTTH NGN GPON) et une bonne stabilité, mais la couverture maximale chute considérablement par rapport aux autres types de connexions, puisque le signal n'est pas amplifié: on peut atteindre une distance maximale de 20 km de l'opérateur.

Cependant, les coûts d'exploitation sont inférieurs aux prix proposés aux utilisateurs: actuellement, presque tous les opérateurs italiens proposent ce type de connexion pour la fibre optique FTTH, également identifié comme GPON (c'est-à-dire Gigabit Passive Optical Network).

Nouvelle technologie EPON ou EGPON

Une autre évolution de la technologie PON est connue sous le nom de EPON ou EGPON: ces acronymes signifient PON Ethernet ou PON Gigabit Ethernet.

EPON est l'avenir de la ligne fibre optique accessible à tous puisqu'il permet d'atteindre le 10 Gigabits par seconde en parallèle (c'est-à-dire en download et upload), offrant ainsi une vitesse tout à fait comparable à câbles Ethernet 10GE modernes.

Pour l'instant il n'est pas encore répandu en Italie mais, en peu de temps, commencera à être proposé par les opérateurs italiens qui peut en fait "l'activer" sur les lignes PON déjà utilisées jusqu'à présent pour offrir les vitesses de connexion standard pour le FTTH (c'est-à-dire 1 Gbps ou 2,5 Gbps).

conclusion

Il existe vraiment de nombreuses technologies qui se cachent derrière la simple abréviation FTTH c'est la fibre optique qui arrive jusqu'à la maison et remplace l'ancienne prise téléphonique.

Le rêve de tout le monde est évidemment d'avoir un câble à fibre optique dédié rien que pour nous, mais pour les opérateurs ce n'est évidemment pas bon marché de le faire (sauf si nous avons une entreprise d'au moins 1000 employés ou une multinationale à diriger).

La connexion AON est la solution la plus logique d'avoir une connexion projetée dans le futur, mais beaucoup d'opérateurs ne veulent pas trop fragmenter le réseau pour éviter d'avoir à payer à chaque fois des techniciens pour entretenir les répartiteurs actifs, situés dans le central téléphonique ou dans une armoire.

La connexion PON est la solution la plus pratique et qui satisfait tout le monde (actuellement): les coûts de gestion sont faibles (en fait vérifiez seulement que les câbles arrivent à destination, puisque les répartiteurs passifs ne pèsent pas trop sur les coûts), la vitesse de connexion est encore élevée par rapport aux normes actuelles (jusqu'à 10 Gibabits par seconde, un très haut débit! ) et les opérateurs peuvent tirer la fibre sans trop fragmenter le réseau, même limité à 20 km de couverture maximale.

L'avenir inclura certainement un mélange de ces technologies afin de pouvoir amener la fibre optique partout en Italie: pour ceux qui sont suffisamment proches de l'opérateur dans les grandes villes (c'est-à-dire de son immeuble où commence la dorsale du réseau), il sera possible de profiter des connexions PTP, pour les quartiers de banlieue et villes la capitale provinciale, il y aura des connexions AON à la place.

Pour ceux qui vivent dans de petites villes, il y aura des connexions PON, peut-être "connectées" à un nœud AON présent dans le plus grand centre habité à proximité: de cette façon, il sera possible d'apporter au moins 300-400 Mega par seconde à tout le monde, même celles perdues en ville par quelques habitants, sans avoir à débourser un capital pour apporter toutes les infrastructures nécessaires au réseau AON.

La propagation du PON remplacera probablement les connexions FTTC actuelles dans les 5 à 8 prochaines années où le signal de la fibre optique arrive à l'armoire et est reconverti pour passer sur le câble en cuivre de la paire torsadée.

Pour en savoir plus, nous pouvons lire nos guides sur différences entre les technologies de fibre optique allez comment connecter n'importe quel modem à la fibre FTTH.

Index
  1. 1) Connexion fibre optique de type PTP
  2. 2) Connexion fibre optique type AON
  3. 3) Connexion fibre optique de type PON
    1. Nouvelle technologie EPON ou EGPON
    2. conclusion

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Go up